L’archipel du Cap-Vert : risques, géopatrimoine et sociétés

Sous la coordination de Lúcio Cunha, Judite Do Nascimento et Michel Lesourd

Destination touristique de plus en plus recherchée, l’archipel du Cap-Vert, regroupement d’îles d’origine volcanique au large de l’Afrique occidentale, se transforme et se développe par l’augmentation de la pression touristique sur son environnement. Cet accroissement démographique entraîne ainsi une recrudescence de tensions entre nature et société. Ce volume, tout en couleur, richement illustré de photos, de croquis et de cartes, interroge les interactions entre environnement, milieu et communautés humaines : en particulier, les aléas, les risques naturels (volcanisme, glissement de terrain…), la vulnérabilité et la résilience des ressources naturelles et des populations, les notions de conservation de la nature et de géopatrimoine ainsi que la gestion de l’eau dans un archipel subtropical sec, aux fortes contraintes et variations climatiques.

Télécharger le sommaire.



Citer ce billet
admin (2018, 10 mars). L’archipel du Cap-Vert : risques, géopatrimoine et sociétés. Dynamiques Environnementales Info. Consulté le 18 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nhr5

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search